La maternelle, c’est (déjà) fini!

Maman, boulot, dodo | La maternelle, c'est (déjà) fini!

J’ai en mémoire l’été dernier où ma 5 ans était TELLEMENT tannée de la garderie; elle avait donc hâte de commencer l’école. Elle voulait apprendre à lire et à écrire, elle voulait rencontrer de nouveaux amis. Elle avait hâte de me lire des histoires « pour m’endormir ». Je revois ma puce le jour de la rentrée, tellement excitée. Aller à l’école, elle en rêvait!

Mais là, la fin des classes est arrivée, ma puce termine la maternelle (déjà!?) et l’année scolaire est passée à la vitesse grand « V ».

Je dois avouer que j’ai été surprise de ce qu’est devenue la maternelle depuis que j’ai fait la mienne (il y a longtemps déjà!). Au cours de l’année scolaire, ma puce a réalisé 4 présentations orales, fait des expériences scientifiques, les lettres et les chiffres sont maintenant parfaitement maîtrisés. Elle est maintenant capable de lire plusieurs syllabes (même certains mots!) et elle est rendue une pro du découpage. On est vraiment loin du temps où la maternelle était faite pour jouer!

Je ne sais pas si la maternelle l’a déçue, mais ça fait déjà quelques semaines qu’elle me dit « j’ai hâte que l’école finisse » ou encore « j’aime pas ça l’école, moi! ». OK, une année scolaire c’est long, mais on s’entend pour dire que ce n’est que la maternelle! Oui, elle a fait un grand énorme pas devant cette année, mais nous devons tout de même avouer que la majeure partie du temps est consacré au jeu. C’est l’importante transition entre l’enfance et la première année! En plus elle a été choyée, sa professeure était géniale et elle a eu le privilège d’accueillir 2 stagiaires au cours de l’année.

C’est donc le cœur gros que je vois l’année scolaire se terminer. Les adieux sont faits, les effets scolaires sont rapportés à la maison, la liste de fournitures à acheter pour l’an prochain nous a été remise. Le sac à dos est déjà rangé et l’inscription au camp de jour est faite depuis un bon moment déjà.

Mais surtout, c’est la tête pleine d’appréhension que j’attends le début de la première année. Est-ce que son professeur sera aussi passionné que celle de cette année? Est-ce que j’aurai de la difficulté à la motiver pour faire ses devoirs et ses leçons? Est-ce que l’apprentissage de la lecture saura rallumer la flamme qui s’est éteinte depuis la relâche?

Je vais laisser l’été passé, peut-être que le temps replacera les choses et que ma 6 ans sera comme moi au primaire, blasée de l’été et impatiente de retrouver ses amis(es)!

Et vous, comment s’est passée la transition entre la maternelle et la première année? Est-ce que vos enfants ont hâte?

Stéphanie Jobin

Stéphanie Jobin

Maman d’une jeune fille de 6 ans, elle est aussi devenue la belle-maman des deux ados de son nouveau chum. Elle vous présente des sujets qui la touchent, avec un regard franc mais émotif. Elle sera notre super maman qui arrive à concilier deux familles et une vie professionnelle remplie.
Stéphanie Jobin

Laisser un commentaire