10 signes que vous avez un threenager à la maison

Maman, boulot, dodo | 10 signes que vous avez un threenager à la maison

Vous pensiez avoir tout vu, tout vécu en passant (de misère) à travers la phase du terrible two? Attelez-vous car avec le threenager (3 ans!) vient le début de l’adolescence. Oui, vous avez bien lu!

Voici donc 10 signes qu’un threenager vit sous votre toit!

1. De l’attitude en masse

Quand un enfant de cet âge vous répond avec l’assurance d’un adulte et l’attitude d’un ado, vous vous dites que vous en baverez probablement quand il aura 15 ans!

2. Être difficile, une marque de commerce

Tous les repas ressemblent à ceci : recevoir son assiette puis la repousser en disant « dégueuuuuu » avant d’exiger du dessert. Et dans le plat bleu. Pas le bol avec du bleu dessus. LE PLAT BLEU, BON! Sinon c’est la crise!

3. Découvrir (et ne plus lâcher) son corps

Fiston a découvert la partie de son corps qui dépasse et a toujours les mains dans les culottes. Je passe mon temps à m’écrier « Lâche-toé le paquet! », autant à la maison qu’à l’épicerie. Les gens rient. Moi je roule des yeux. En plus, la liberté c’est d’être en bobette ça a l’air alors dès qu’il passe la porte, il enlève tout!

4. Tout ce que vous dites ou faites sera copié

Répéter tout ce que les parents disent (vraiment tout!), c’est drôle. Même quand il se fait chicaner. En plus il copie tout ce qu’on fait! Et il voit TOUT, même quand il ne regarde pas (c’est bien le fils de sa mère)! Évidemment, vous vous en rendrez compte seulement quand il dira un gros mot ou fera un geste inapproprié pour son âge en public.

5. Être trop expressif

Je ne sais pas si c’est juste le mien, mais mon 3 ans aime être en vedette en faisant le p’tit clown. Il en rajoute quand il a un public réceptif. Chanter à tue-tête « Il est venu le temps des cathédraleeeeeeeeeees » au magasin? Check. Pointer un monsieur en criant « Regarde maman, monsieur grosse bédaine! » Check aussi!

Maman, boulot, dodo | 10 signes que vous avez un threenager à la maison
Crédit : Julie Rochon

6. Le twerk

Le threenager aime habituellement danser. Et comme il n’est pas nécessairement un pro de la coordination du bassin, il fera de lui une vraie Miley Cyrus et twerkera sans arrêt en se shakant le popotin en riant aux éclats.

7. Un vrai panier percé

Il sait ce qui est interdit, impoli ou inconvenable. À moins que ce ne soit lui qui le fasse, il « stoolera » tout geste ou toute parole qui mérite une « punition » ou des sourcils froncés de la part des parents.

8. Il veut tout faire tout seul… et c’est long!

Pas facile être pressé avec un threenager. Il veut s’habiller seul et, alors que vous êtes en train de paniquer en regardant l’heure, il mettra ses pantalons à l’envers et ses souliers dans les mauvais pieds. Le comble? Il voudra choisir lui-même ce qu’il portera et en profitera pour faire le bordel dans ses tiroirs, se foutant royalement que c’est maman qui est prise pour tout replacer.

9. Il change constamment d’idée

Autant il sait ce qu’il veut d’habitude, autant parfois il veut absolument quelque chose et changera rapidement d’idée en vous faisant sentir comme une mère qui n’écoute pas son enfant. Idéalement, cette scène se passe devant public. Parce qu’il se trouve drôle, évidemment.

10. Le threenager c’est aussi des bons côtés…

Des « je t’aime beaucoup fort » lancés spontanément, des câlins si intenses que les os vous en craquent, des moments de jasette un peu plus élaborés qu’avant et surtout beaucoup de rire et de plaisir… quand on fait ce qu’il veut!

Quel(s) trait(s) de personnalité reconnaissez-vous chez votre 3 ans? L’avez-vous eu plus facile qu’au terrible two?

 

Julie Rochon

La fille derrière la création de Maman, boulot, dodo, c’est moi. Écrire est la chose que j’aime le plus au monde, après ma famille bien entendu. Ce blogue est projet inespéré dans ma vie et j’y laisse mes états d’âmes, coups de cœur et coups de gueule concernant la famille, mon rôle de maman, la vie professionnelle et bien plus encore. Je suis aussi rédactrice Web à Julie Rochon | Rédaction et réseaux sociaux.

Laisser un commentaire