Le portage : un avantage pour maman et bébé!

Le portage : un avantage pour maman et bébé! | Maman, boulot, dodo

Le portage est une pratique de plus en plus à la mode chez les mamans Québécoises. Pourtant, il existe depuis des décennies. À la base, le portage était surtout pratiqué dans les pays où les conditions climatiques sont plus extrêmes : les inuits portaient leurs enfants pour les protéger des grands froids, les Touaregs pour les protéger du soleil et des vents du désert. De nos jours, plusieurs études démontrent que porter son enfant est bénéfique, autant d’un aspect physiologique qu’affectif.

Le portage, c’est pratique!

Je me suis tout d’abord intéressée au portage pour son côté pratique : libérer mes mains pendant mes activités quotidiennes ou pour les sorties. Puis, en m’informant davantage, j’ai appris que le portage est aussi bénéfique pour le bébé porté. Il facilite la digestion du nourrisson, réduit les risques de problèmes aux hanches et bien sûr, il aide à créer un lien affectif entre la mère et son enfant. Il est très pratique et rassurant lors de sorties dans des endroits achalandés.

Si vous commencez tôt à porter votre bébé et qu’il apprécie, ce qui est généralement le cas, il pourra dormir collé contre vous ou même téter chez les plus audacieuses. Votre conjoint peut également avoir envie de faire du portage. Il faudra donc faire un choix en fonction de vos deux physionomies.

Les différents modèles de porte-bébés

J’ai suivi un atelier sur le portage donné par Le berceau de Beloeil. C’était un atelier de base qui expliquait surtout les types de porte-bébés. Je voulais simplement m’assurer de faire le bon choix selon mes besoins car Dieu sait que des modèles de porte-bébé, il en existe à la tonne!

Les plus populaires sont les écharpes de portage. Elles sont incontestablement confortables, permettent une grande variété de positions en plus d’être douces et jolies. Pour ma part, je n’avais pas la motivation d’apprendre les différentes techniques de nouage. Ce sont souvent de très grand panneaux de tissu et je crois que j’aurais fini par perdre patience. Cependant, leur grande polyvalence est un avantage à ne pas négliger. On peut également les utiliser dès la naissance de bébé.

Parmi les écharpes, on compte aussi les « ring sling » ou écharpes à anneaux. Elles se nouent plus rapidement et sont pratiques pour les petits déplacements. Certaines sont même conçues pour porter dans l’eau!

Le portage : un avantage pour maman et bébé! | Maman, boulot, dodo
Crédit : Virginie Boissonnault

Les portes bébé asiatiques, ou Mei Tai (prononcé Mé taï) ont été mon premier coup de cœur. Ils sont le parfait compromis entre l’écharpe et le préformé, ils ont le confort d’une écharpe, car la plupart du temps ils ne comportent pas d’attaches en plastique ou de formes moulées. Ils sont faits de tissu souple, se nouent facilement à la taille du porteur avec une bande large et avec des bretelles croisées au dos.

Cependant, j’ai attendu quelques semaines avant de porter Arthur, car il est préférable de placer bébé avec les jambes de chaque côté. J’ai l’ai tout de même porté quelques fois en position « foetus ». Il faut seulement s’assurer que la position reste physiologique et ergonomique. Puisqu’il est né en février, je l’ai même porté quelques fois sous mon manteau de grossesse, qui avait un panneau amovible à l’avant. J’avais choisi un Mei tai de la marque Chimparoo.

Je me suis bien vite rendue compte que, malgré son confort, le Mei Tai n’est pas l’idéal pour de longues périodes de portage. J’ai acheté le mien usagé et les bandes de tissu avaient ramolli, les nœuds avaient donc tendance à se desserrer à la longue, surtout lorsque bébé devenait plus lourd.

Arthur pèse un peu plus de 14 livres et je le porte encore dans mon Mei Tai, mais seulement dans la maison lorsque j’effectue des tâches quotidiennes ou pour prendre une courte marche.

Des porte-bébés adaptés aux longues randonnées

J’étais à la recherche d’un porte-bébé plus adapté pour les longues randonnées. Je me suis tournée vers les préformés. Par contre ils sont généralement plus dispendieux, même dans l’usagé. J’ai finalement opté pour la marque Ergobaby. J’étais assurée qu’il soit ergonomique et donc sécuritaire.

Quand je l’ai essayé au magasin, j’ai tout de suite été confortable et Arthur semblait heureux. Des petits détails comme une grande poche à l’avant pour y mettre de petits objets et un capuchon pour protéger la tête de bébé du soleil ont contribué à me convaincre. Je pourrai également porter Arthur sur mon dos lorsqu’il sera un peu plus grand.

Le portage : un avantage pour maman et bébé! | Maman, boulot, dodo
Crédit : Virginie Boissonnault

Il y avait une vente sur le modèle que je voulais. Il m’a coûté 100$ + taxes. Certains porte-bébés peuvent coûter jusqu’à 250$, voire 300$ avec certains accessoires. Il faut être prudent lorsque l’on achète usagé ou sur des sites comme Ebay ou Amazon : on peut parfois tomber sur des copies d’une grande marque et se retrouver avec un porte-bébé non-ergonomique; ce qui pourrait être nuisible à long terme pour la posture de bébé.

Le seul désavantage que j’ai trouvé au préformé, c’est qu’il est plutôt compliqué à attacher lorsqu’on est seule. Avec un peu de pratique, on finit par y arriver mais il ne faut pas que bébé soit déjà en crise, sinon la patience risque de ne pas être au rendez-vous.

Je recommanderais le portage à toutes les mamans. Je ne vois que des avantages à cette pratique. Il s’agit de trouver le bon porte-bébé selon ses besoins et son budget. Cela peut même être un très beau cadeau à faire à une future maman!

Et vous? Êtes-vous adepte de portage?

 

Laisser un commentaire