Anique Poitras : une auteure à ne pas oublier

Anique Poitras : une auteure à ne pas oublier | Maman, boulot, dodo

Comme un malheureux pincement au coeur. Comme un coup de poing au ventre. Le 19 décembre dernier, le souffle m’a manqué en lisant l’annonce du décès de cette auteure jeunesse si chère à mon coeur. Anique Poitras était une auteure hors du commun. Était… le passé ne lui va tellement pas.

Me sont revenus en mémoire les titres La lumière blanche, La deuxième vie, La chambre d’Éden et Le roman de Sara. C’est aussi l’amour de Sara et Serge qui m’est apparu en tête.

Si mon dernier paragraphe vous rappelle votre premier cours de mandarin, remédiez à la situation. Rendez vous à la librairie ou à la bibliothèque chercher Le roman de Sara. Ce roman regroupe les 3 autres titres mentionnés plus haut.

Anique Poitras : une auteure à ne pas oublier | Maman, boulot, dodo
Crédit : Québec Amérique

Une auteure de talent

Au départ La lumière blanche, La deuxième vie et La chambre d’Éden (tomes I et II) étaient destinés aux jeunes. Devant une popularité grandissante chez les jeunes, mais aussi chez les adultes, Le roman de Sara a été publié dans un format «adulte» qui comprend tous les tomes déjà parus. La trilogie a gagné de nombreux prix et continue de se démarquer dans le monde de la littérature jeunesse.

D’autres titres à découvrir

Au-delà de cette fabuleuse série, Anique Poitras a publié de nombreux autres livres. Des albums, des mini-romans, des romans que je vous conseille fortement de découvrir.

Afin de souligner son immense contribution à la littérature jeunesse et la conserver dans la mémoire collective, faites ces découvertes avec vos enfants et vos ados. De beaux moments de lecture en famille.

Connaissiez-vous Anique Poitras? Quel était votre livre favori?

 

Annie Arseneault

Annie Arseneault

Maman de deux enfants, Annie enseigne au primaire et est de retour au travail après son second congé de maternité. Elle nous fait découvrir sa vision de la vie de famille et aborde des aspects de son statut de mère avec une pointe d’humour et un regard franc.
Annie Arseneault

Laisser un commentaire