#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web

#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web | Maman, boulot, dodo

J’ai la chance de côtoyer Jessica Prescott tous les jours sur le Web et je la trouve géniale et inspirante! #teaminternet C’est pourquoi j’ai eu envie de vous la présenter!

Maman de deux enfants vivant au Saguenay, elle trippe sur le Web, le marketing et les réseaux sociaux. Tellement qu’elle est devenue consultante Web pour vivre de sa passion et passer plus de temps à sa famille. Comment vit-elle au quotidien sa vie de #mamantrepreneure? C’est que vous apprendrez lors de cette petite entrevue vraiment intéressante réalisée avec elle!

Parle-nous un peu de toi! Quel a été ton parcours académique et professionnel avant de te lancer en affaire?

J’ai un parcours assez atypique, comme pas mal de gens en Web. Au cégep j’ai étudié le design intérieur. J’ai travaillé dans le domaine de la décoration et de la construction quelques années, mais je revenais toujours à la communication dans mes implications bénévoles. J’étais toujours celle qui disait: “Faudrait bien être sur les réseaux sociaux!” et qui s’occupait de tout mettre en place. J’occupais à ce moment un poste saisonnier et j’en ai profité pour faire un certificat universitaire en études pluridisciplinaires. La beauté de cette formation, c’est que c’était du sur-mesure. J’y ai mis de la communication, de l’administration, du marketing, de la gestion de projet, du Web et de l’environnement.

J’ai finalement obtenu un poste comme coordonnatrice de campagne numérique dans une agence Web. L’économie étant ce qu’elle est, j’ai été mise à pied l’an passé. Un peu naïvement, je me suis dit que c’était l’occasion parfaite pour me lancer à mon compte! Actuellement, je termine aussi un certificat en communication organisationnelle. Ça brasse!

Ta passion c’est…

À part les Internets que j’aime d’amour, c’est l’écoresponsabilité! J’essaie de concilier l’environnement et le rythme de vie moderne. J’ai des poules urbaines, une auto hybride, je jardine et je composte, entre autres choses. J’ai été pas mal impliquée dans des organismes environnementaux au Saguenay. J’essaie de me dire qu’il n’y a pas de petit geste!

#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web | Maman, boulot, dodo 
Crédit : Jessica Prescott

Qu’est-ce qui t’a poussée à créer ton entreprise de consultation Web?

Je suis une très mauvaise vendeuse, mais une excellente conseillère. J’ai décidé de mettre ça au service des entrepreneurs! J’ai tellement vu d’entrepreneurs complètement désemparés venir à l’agence où j’étais. Ils savent qu’il ne faut pas manquer le bateau, mais ils sont dépassés par l’ampleur de la chose. Ma job c’est de les conseiller en fonction de leurs situations, de les former pour être plus autonomes, de les aider à gérer leurs projets Web ou de leur faire comprendre qu’ils sont mieux de faire travailler des experts. Mon entreprise est vraiment née de la demande du marché. Entre l’entrepreneur qui fait tout lui-même, engage un employé ou donne tout à l’externe, il y avait une place pour mon service.

Tu es maman de deux enfants et travailleur autonome, comment arrives-tu à concilier travail et famille au quotidien?

Mes enfants sont au primaire donc c’est pas mal moins difficile qu’avec des bébés. J’ai choisi de me lancer en affaires pour avoir un meilleur contrôle sur mon horaire. Je prend donc les mêmes congés qu’eux et, au besoin, j’essaie de travailler une heure ou deux entre une chicane à régler et une collation. C’est tellement facilitant pour notre vie de famille que je puisse être disponible. Mais mon arme secrète, c’est mon mari! On a vraiment une division des tâches équitables, c’est un vrai papa nouvelle génération. Il me supporte vraiment quand j’ai des semaines plus remplies sans me faire sentir coupable. Ça fait toute la différence!

#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web | Maman, boulot, dodo
Crédit : Jean-Michel Decoste

Ta journée typique ressemble à quoi?

Je n’ai pas trop le choix de me mouler sur l’horaire des enfants. Pas de vie de pigiste aux horaires bizarres pour moi. On se lève tous vers 7h00 et on passe le reste du matin à trouver qu’on s’est levé trop tard. Je prépare les enfants pour l’école, mon mari pour le travail. Je fais semblant de m’habiller au cas où je croiserais un parent en allant porter les enfants à l’école. Comprendre ici que je troque mon bas de pyjama pour un pantalon mou présentable. Bon, si je dois donner de la formation ou rencontrer des clients, je m’habille pour vrai. On quitte vers 7h45 pour l’école.

À 8h05 je suis de retour et je me fais un café en ramassant la maison un peu. Je descend dans mon bureau et je fais le tour des réseaux sociaux. J’ouvre mon bullet journal et je planifie ma journée. Ensuite, je travaille en essayant d’être le moins distraite possible par Facebook. Vers 16h00 je monte en haut ramasser ce qui reste et éviter de commencer le 5 à 7 familial dans le désordre. Je pars chercher les mousses à l’école et je mets la business sur pause jusqu’au lendemain. Il m’arrive de retourner dans mon bureau le soir vers 9h00 pour finir des trucs en période de rush. Ensuite, c’est Netflix and chill, version maman fatiguée.

À quel point ta famille a-t-elle un impact dans tes décisions d’affaire?

Elle a un impact surtout au niveau de ma présence à la maison. J’essaie d’éviter d’aller longtemps à l’extérieur de la région ou d’avoir trop de 5 à 7 dans le même mois. Je me sens encore coupable de laisser mon mari se taper la routine seul pendant que je prend des cocktails dans le but promouvoir mon entreprise. Sans oublier que j’ai le goût de passer du temps avec mes enfants!

#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web | Maman, boulot, dodo
Crédit : Jean-Michel Decoste

Quand tu regardes le chemin parcouru jusqu’à maintenant, tu es fière de…

Ma détermination! (J’ai failli écrire un mot qui décrit deux morceaux de l’anatomie masculine.) J’ai foncé tête baissée dans mon projet en laissant le syndrome de l’imposteur aux autres. J’avais confiance en moi et les clients l’ont senti aussi je crois. J’ai de beaux mandats, de la crédibilité dans mon industrie et un réseau exceptionnel. Sans fausse modestie, je suis fière de la place que j’ai prise dans le marché.

Quel conseil donnerais-tu aux mamans qui aimeraient se lancer en affaire?

De reconnaître qu’ on est déjà des chefs d’entreprise! On gère des finances, des ressources humaines (qui ne nous obéissent pas toujours, mais bon!), des horaires, etc. On canalise tout ça et on l’applique à notre projet. D’accepter ses limites aussi; j’ai moins de disponibilités qu’une femme sans enfants et c’est correct. Mes clients comprennent et ceux qui ne comprennent pas ne sont pas mes clients!

#mamantrepreneure | Jessica Prescott, consultante Web | Maman, boulot, dodo 
Crédit : Max-Antoine Guérin

Comment fais-tu connaître tes services et ton entreprise? Le bouche à oreille est efficace dans ta région ou tu passes principalement par les réseaux sociaux?

C’est certain que les réseaux sociaux font partie de ma stratégie de promotion, mais le réel est très présent aussi. Les événements de ma chambre de commerce, de l’Alliance des communicateurs et des groupes d’entrepreneurs du Saguenay sont très importants pour me bâtir un réseau. J’y ai rencontré des contacts d’affaires devenus amis ou collaborateurs qui me réfèrent des clients. Je donne aussi beaucoup de formations et de conférences; les participants deviennent fréquemment mes clients.

Qu’est-ce qui s’en vient pour toi prochainement?

Des belles choses j’espère! En 2017, je veux réussir à développer des revenus passifs pour me permettre d’atteindre mes objectifs d’affaires sans me demander plus de temps dans ma semaine de travail.

Ton prochain rêve à réaliser?

Voyager avec mes enfants! Je nous verrais bien manger trop de pâtes en Italie pour quelques semaines.

Rejoignez Jessica sur le Web!

Site Web : http://jessicaprescott.ca

Facebook : https://www.facebook.com/jessicaprescottconsultanteweb/

Instagram : https://www.instagram.com/jp_consultanteweb/

 

Ça vous fait rêver ce genre de parcours? Êtes-vous de celles qui aimeriez travailler à votre compte?

 

Julie Rochon

La fille derrière la création de Maman, boulot, dodo, c’est moi. Écrire est la chose que j’aime le plus au monde, après ma famille bien entendu. Ce blogue est projet inespéré dans ma vie et j’y laisse mes états d’âmes, coups de cœur et coups de gueule concernant la famille, mon rôle de maman, la vie professionnelle et bien plus encore. Je suis aussi rédactrice Web à Julie Rochon | Rédaction et réseaux sociaux.

Laisser un commentaire