Nouveau chum : quand est-ce qu’on présente les enfants?

Nouveau chum : quand est-ce qu'on présente les enfants? | Maman, boulot, dodo

Après une séparation, on a tous besoin de se retrouver, de prendre du temps pour soi, de s’amuser. Et surtout (dans mon cas en tout cas) de se sentir belle et aimée de nouveau. Ces envies nous mènent parfois à faire des rencontres et de nouvelles activités.

Ensuite, vient le temps où on désire refaire notre vie avec quelqu’un d’autre. On met de côté la frivolité et on se met à la recherche d’un nouveau conjoint, de quelqu’un qui nous accompagnera dans la vie et dans notre rôle de parent. Mais ça ne se fait pas facilement. On doit parfois tenter le coup avec plus d’une personne avant de trouver la perle rare! On vivra donc (parfois) plusieurs relations de courtes durées avant d’y arriver.

Nouveau chum : quand est-ce qu'on présente les enfants? | Maman, boulot, dodo
Crédit : 27707/Pixabay

Éviter les répercussions

Quand on est parents, il ne faut toute fois pas négliger le besoin de stabilité de nos enfants. Le fait de faire entrer dans nos vies un nouveau soupirant, même si on pense sur le moment qu’il est LA personne qu’il nous faut, a inévitablement des répercussions sur nos enfants.

Chaque nouvelle rencontre est déstabilisante et stressante pour un enfant, qui cherchera à se faire aimer coûte que coûte. Qui essaiera de retrouver en cette personne un peu de son père ou de sa mère. Aussi l’enfant s’attachera, parce que bien sûr, lorsqu’on décide de présenter notre nouvel amoureux, il ou elle aura déjà passé nos propres critères de sélection. Et sera par le fait même un bon candidat pour être impliqué dans notre vie de famille.

Mais on le sait tous, ce n’est pas facile. Parfois on se rend compte après quelques semaines (quelques mois parfois) que cette nouvelle flamme n’est pas si parfaite. N’oublions pas que chaque séparation a un effet sur nos enfants et que des séparations répétées peuvent alors créer chez eux un sentiment de rejet, d’insécurité, voire même de culpabilité.

C’est pour ça que je crois qu’il est important de retarder le plus possible cette présentation. Pour épargner les enfants. Mais, lorsque ce moment arrivera, il faut se fixer certaines règles et surtout, il faut être à l’écoute de nos enfants.

Les étapes à suivre

En ce qui me concerne, j’ai commencé par parler de mon nouvel amoureux comme d’un ami. J’ai évité de le mettre sur un « piédestal », pour éviter les attentes et les déceptions. Je ne voulais pas non plus dénigrer le père de ma fille, qui doit rester à ses yeux l’homme le plus merveilleux du monde! Elle a donc rencontré mon nouveau chum comme « l’ami de maman ».

Par la suite, je lui ai proposé de nouvelles activités, des sorties, des soupers. Je lui laissais le choix. C’est elle qui était en contrôle, on y est allé à son rythme. Au fil du temps, lorsqu’elle m’a dit qu’elle l’aimait bien, qu’il était gentil et que je voyais que les deux (les quatre en fait, parce que mon homme venait lui-même avec deux filles!) s’entendaient bien, je lui ai demandé si elle serait contente que ce soit mon amoureux. Elle a dit oui sans hésiter.

Nouveau chum : quand est-ce qu'on présente les enfants? | Maman, boulot, dodo
Crédit photo : Stéphanie Jobin

Mais j’ai aussi vécu cette étape d’une toute autre manière. J’ai rencontré les filles de mon homme beaucoup plus rapidement. Elles ont manifesté le désir de me rencontrer dès le début. On a donc été à leur rythme et je les ai vues pour la première fois dès la 3e ou 4e rencontre avec mon « chum ». On s’entendait bien, c’est donc ce qui a permis à notre relation de continuer.

Aussi, le père de ma fille et moi avons fait le choix de se présenter nos nouveaux conjoints. Rien de majeur, mais on se connaît tous les quatre. Et lorsque ma puce me parle de la blonde de son père ou de ses « demi-frères/demi-soeurs » je sais exactement de qui elle parle. C’est beaucoup plus facile pour moi de l’écouter et de l’accompagner dans ses réflexions. Elle peut donc nous parler de tout, sans gêne et sans peur de reproche de l’un ou l’autre de ses parents.

L’important selon moi est donc de respecter le rythme de l’enfant, de ne rien lui imposer si on veut que le futur se passe bien.

De votre côté, comment s’est passée la rencontre entre votre nouveau conjoint et vos enfants?

 

Stéphanie Jobin

Stéphanie Jobin

Maman d’une jeune fille de 6 ans, elle est aussi devenue la belle-maman des deux ados de son nouveau chum. Elle vous présente des sujets qui la touchent, avec un regard franc mais émotif. Elle sera notre super maman qui arrive à concilier deux familles et une vie professionnelle remplie.
Stéphanie Jobin

Les derniers articles par Stéphanie Jobin (tout voir)

Laisser un commentaire