Lecture : Geisha, un livre devenu classique

Lecture : Geisha, un livre devenu classique

Je devais avoir 16-17 ans la première fois que j’ai lu ce fabuleux roman de l’auteur américain Arthur Golden. J’étais dans une librairie à chercher un livre qui allait me transporter, m’amener ailleurs. Sans que je sache trop pourquoi, la couverture de Geisha m’a attirée.

J’ai relu ce roman à quelques reprises dans les dernières années. C’est toujours un bonheur que de côtoyer la jeune Sayuri qui, a l’âge de 9 ans, a été vendue par son père à une maison de plaisir de Kyoto. C’est dans ce lieu que débutera son initiation au métier de geisha. Cette jeune fille fragile se révélera être une femme forte qui deviendra l’une des plus grandes geishas parmi toutes les autres.

Lecture : Geisha, un livre devenu classique

Pourquoi est-il un classique?

Qu’est-ce qui a fait de ce roman un classique pour moi? Je crois que le caractère exotique du récit y est pour beaucoup. Cette fillette, qui connait un début de vie des plus éprouvants, est bien loin des jeunes filles que l’on était et de celles que l’on connait. L’action se déroule également à une autre époque, soit celle d’avant la deuxième guerre mondiale. Le style de l’écriture contribue également à l’attrait de cette lecture.

Alors, si vous avez envie de sortir de votre routine le temps d’une lecture, d’en apprendre davantage sur ce métier artistique japonais encore présent dans le Kyoto actuel, laissez-vous tenter. Je serais bien surprise que vous soyez déçu.

Bonne lecture!

 

Annie Arseneault

Annie Arseneault

Maman de deux enfants, Annie enseigne au primaire et est de retour au travail après son second congé de maternité. Elle nous fait découvrir sa vision de la vie de famille et aborde des aspects de son statut de mère avec une pointe d’humour et un regard franc.
Annie Arseneault

Laisser un commentaire