Merde… j’ai oublié ma fille a l’école!

Merde... j'ai oublié ma fille a l'école!

Au début du mois de mars, « Papa » m’a demandé de faire un échange de journée de garde avec lui. Je devais donc aller chercher ma puce à l’école un mercredi, jour où elle est normalement avec son père. Je devais être occupée quand il m’a fait cette demande parce que je ne l’ai pas notée à mon agenda. Ça n’excuse rien!

Ce jour-là (pour ne pas dire cette semaine!), j’étais particulièrement fatiguée et je n’avais qu’une envie : rentrer chez moi et relaxer avec une petite coupe de vin (oui, oui, un mercredi!). Pourtant, en arrivant à la maison, avant même de sortir de mon auto, je me suis dit : « On est quel jour? OK, mercredi, c’est bon, je n’avais pas à aller la chercher, c’est papa qui s’en occupe ce soir ». Et je suis rentrée sans m’en faire davantage.

Ha! Ha! mais quel pressentiment!

Environ 45 minutes après mon arrivée, au moment où j’étais bien assise dans mon sofa et que je venais de décréter que j’étais trop épuisée pour cuisiner (on va commander!) l’Ex m’appelle.

« T’as oublié notre échange? »

Merde... j'ai oublié ma fille a l'école! | Maman, boulot, dodo
Crédit : Zubova/Pixabay

Ben voyons donc!

« Heu… où est la petite? À l’école? OK… je pars tout de suite!! »

À ce moment précis je n’ai qu’une seule envie : pleurer! Je suis contente de ne pas avoir croisé de miroir parce que je sais que je n’aurais pas aimé la maman que j’y aurais vue.

Sur la route, je ne peux m’empêcher de penser à ce que ma fille va dire.

« Je croyais que tu ne viendrais jamais me chercher! »
« Tu m’as oubliée, t’es pas une bonne maman! »
« Les autres mamans sont arrivées à l’heure, elles! »
« J’étais la dernière, l’éducatrice n’était vraiment pas contente et avait hâte que tu arrives! »

Arrivée à l’école, j’entre la mine basse, sachant très bien que je n’aurai d’autre choix que d’affronter le regard accusateur de l’éducatrice. Ma puce est bien contente de me voir et me dit qu’elle a faim (ça a bien de l’allure, on est en train de souper à cette heure-là d’habitude!). On passe donc rapido presto au McDo pour qu’elle puisse manger dans la voiture.

Je m’excuse minou, maman t’a oublié 

Évidemment, je me suis excusée auprès de ma puce au moins vingt fois. Tellement que la grande fille qu’elle est maintenant a fini par me dire « tu peux arrêter de t’excuser maman, j’accepte tes excuses« . Et quand je lui ai avoué que j’avais peur qu’elle croie que je suis une mauvaise mère, elle m’a rassurée. Elle m’a fait un gros câlin et en me disant que j’étais une très bonne maman, la meilleure du monde.

Ouf… tout s’est bien terminé, heureusement!

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’oublier votre enfant à l’école ou je suis la seule mauvaise mère dans la salle?

 

Stéphanie Jobin

Stéphanie Jobin

Maman d’une jeune fille de 6 ans, elle est aussi devenue la belle-maman des deux ados de son nouveau chum. Elle vous présente des sujets qui la touchent, avec un regard franc mais émotif. Elle sera notre super maman qui arrive à concilier deux familles et une vie professionnelle remplie.
Stéphanie Jobin

Laisser un commentaire