À toi qui a perdu ta mère

À toi qui a perdu ta mère | Maman, boulot, dodo

En mai, comme chaque année depuis ta naissance, c’est la fête des Mères. Pourtant, elle n’est plus là pour recevoir tes je t’aime assortis d’un bouquet de fleurs, ses préférées (parce que ça lui suffisait).

Depuis que tu es devenue mère à ton tour, ta vie a changé. Tu as changé. Tu as compris l’intensité des sentiments qu’éprouve une mère pour son enfant. Et ça t’a fait aimer encore plus celle qui t’a élevé.

Sauf que depuis son départ, tu as un vide immense au coeur. Tes joies, tes peines, tes réussites et celles de ton enfant, tu dois les dire à d’autres. Et ce n’est pas pareil. Tous les jours elle te manque, qu’elle soit partie depuis des années ou des mois.

Et ça ne semble pas vouloir s’estomper.

Pourtant tu es bien entourée. On souligne ton implication pour garder ta famille unie, on t’aime sans condition pour qui tu es. Mais en vain, il manque un morceau au casse-tête.

Ces petites choses du quotidien qui te reliaient à elle te laissent maintenant songeuse. Nostalgique.

Tu te dis que tu aurais dû faire ceci, dire cela. Pourtant, ta mère savait que, malgré l’enfance et l’adolescence, tu l’aimais plus que tout. L’amour mère-enfant n’est-il pas inconditionnel après tout?

À toi qui as perdu ta mère, je comprends l’impact de cette perte immense dans ta vie. J’ai vécu la même.

Je sais que souvent ce n’est pas facile. Que tu t’accroches, que tu souris même quand le coeur n’y est pas. Je sais que, parfois, un simple souvenir te traverse l’esprit et que tes yeux s’embuent. Et on te regarde alors avec pitié, ne sachant pas trop quoi te dire. Je sais tout ça.

Parce que le mois de mai est là et qu’on n’y peut rien, accroche-toi à ta famille, à tes enfants. Ils sont ce que tu as de plus précieux au monde. Ils te rendront au centuple tout l’amour que tu as pour eux. Comme ta mère le faisait.

Gros câlin. Et bonne fête des Mères à toi.

 

Une pensée pour mes amies qui ont aussi perdu leurs mamans dans les dernières années/mois : Stéphanie, Sonia, Mélanie, Caroline, Amélie, Claudia et Nancy.

 

Julie Rochon

La fille derrière la création de Maman, boulot, dodo, c’est moi. Écrire est la chose que j’aime le plus au monde, après ma famille bien entendu. Ce blogue est projet inespéré dans ma vie et j’y laisse mes états d’âmes, coups de cœur et coups de gueule concernant la famille, mon rôle de maman, la vie professionnelle et bien plus encore. Je suis aussi rédactrice Web à Julie Rochon | Rédaction et réseaux sociaux.

Laisser un commentaire