La semaine « Donnez au suivant » dès le 25 septembre!

La semaine « Donnez au suivant » dès le 25 septembre! | Maman, boulot, dodo

Les producteurs de la populaire émission « Donnez au suivant » de Chantal Lacroix ont élaboré un nouveau concept que plusieurs écoles du Québec vivront dès le 25 septembre, et ce, jusqu’au au 1er octobre.

Une immense vague de bonté à venir

Les écoles intéressées se sont inscrites à la semaine « Donnez au suivant » avant la fin de l’année dernière ou dans les dernières semaines. Au cours de la semaine prochaine, les élèves de ces écoles devront poser des gestes de bonté à profusion dans leur entourage.

Ces gestes peuvent être tout simples; appeler grand-maman pour lui souhaiter une belle nuit, aider son petit frère à étudier ses mots-étiquettes, donner un coup de main à papa pour laver la voiture, tenir la porte ouverte en sortant de sa boutique préférée pour la personne voulant y entrer, etc.

Chaque petit geste sera noté dans un carnet au moyen d’un petit cœur qu’il coloriera. L’objectif étant évidemment d’en faire le plus possible. Une fois la semaine terminée, les gestes de bonté des élèves de l’école seront comptabilisés par l’équipe de l’émission.

L’école en ayant récolté le plus grand nombre et ayant été la plus visible sur les réseaux sociaux recevra l’équipe de tournage de « Donnez au suivant » et sera l’invitée d’honneur pour un épisode complet de l’émission.

La semaine « Donnez au suivant » dès le 25 septembre! | Maman, boulot, dodo

Et oui, un concours est nécessaire

Quand j’ai entendu parler de ce concept spécial de la populaire émission, j’ai tout de suite inscrit mon école. Je n’ai pas le choix de l’avouer, la bonté ne va plus de soi. Et non, merci et s’il-vous-plaît ne sont plus des automatismes. Les petits sourires gratuits dans les corridors se font plus que discrets. Ramasser le ballon d’un camarade s’étant rendu près de mon pied pour lui remettre n’est plus automatique.

Ce qui était fait sans réfléchir avant, n’est plus visible aussi souvent maintenant dans nos écoles. En 2017, ça prend un concours sur la bonté pour qu’on en voit à profusion. Faut le faire quand même. Triste constat.

Bien sûr, je souhaite voir mon école gagner ce beau concours. Cependant, ma plus grande fierté viendra dans quelques semaines. Elle m’envahira quand je verrai encore les élèves être bons envers les autres. Quand je les entendrai me raconter qu’ils ont rappelé à leur parent qu’il est gentil de tenir la porte à la dame qui souhaite entrer par la même entrée du magasin.

Parce qu’il ne faut pas se leurrer là. Les adultes ne sont pas des exemples de bonté non plus. Encourageons nos enfants à faire preuve de bonté plus souvent et faisons-le nous aussi. On ne peut pas mourir d’être trop bon. Gâtons-nous!

Comment inculquez-vous la bonté à votre enfant?

 

Annie Arseneault

Annie Arseneault

Maman de deux enfants, Annie enseigne au primaire et est de retour au travail après son second congé de maternité. Elle nous fait découvrir sa vision de la vie de famille et aborde des aspects de son statut de mère avec une pointe d’humour et un regard franc.
Annie Arseneault

Laisser un commentaire