Retrouver le plaisir de jouer

Retrouver le plaisir de jouer | Maman, boulot, dodo

Je l’avoue, je ne suis pas la plus joueuse de la famille. Et comme mon enfant n’a ni frère ni soeur, il a développé une très bonne capacité à jouer tout seul. Même très jeune il me repoussait quand je tentais de me joindre à ses jeux.

Pourtant il vieillit. Presque 5 ans, avec la garderie il a découvert le plaisir de jouer avec d’autres personnes.

Shame on me, souvent il me demandait pour jouer et je trouvais des excuses : maman est trop fatiguée, maman a du travail, maman prépare le souper, allez viiiiiite on est en retard dieu sait où!

Des vacances bénéfiques

Puis sont arrivées les vacances de Noël. Et un FROID DE CANARD!!

Entre les préparatifs pour recevoir et la gestion de la fatigue accumulée durant toute l’année, nous étions pas mal à plat. Fiston, lui, était en feu.

À Noël il a reçu un jeu de société de la part de son oncle et on a joué des dizaines et des dizaines de parties ensemble, n’ayant de toute façon rien d’autre à faire, cloîtrés à l’intérieur.

Mon chum est allé au magasin acheter d’autres jeux et finalement on a passé 2 semaines à jouer toute la famille ensemble. Pire que ça, maintenant on joue même le matin fiston et moi, en déjeunant, avant d’aller à la garderie!

J’ai eu envie de vous montrer ce à quoi on joue pour vous inspirer à prendre le temps de le faire vous aussi. Ce ne sont pas des jeux compliqués, fiston aura 5 ans en mars pour vous situer. Et en prime, ils se vendent tous en bas de 20$.

Outta Order

Retrouver le plaisir de jouer | Maman, boulot, dodo
Crédit : Julie Rochon

Définitivement Outta Order est devenu le jeu préféré de mon fils! Le but du jeu : poser des questions pour s’échanger des morceaux de personnages de Disney et Pixar, question d’en compléter le plus possible. Ce n’est vraiment pas compliqué à comprendre et c’est pour 2 à 4 joueurs de 5 à 8 ans.

Seul bémol, le petit rack en plastique est vraiment mal fait. Le carton qui retient les cartes passe son temps à tomber à la renverse. Ici on a pris la décision d’en rire, mais c’est fatigant.

Des heures de plaisir malgré tout!

Troubles

Retrouver le plaisir de jouer | Maman, boulot, dodo
Crédit : Julie Rochon

 

Mon frère ne pouvait pas se douter à quel point il me ferait plaisir en offrant Troubles à mon garçon. C’est un des jeux avec lequel lui et moi on a le plus joué quand nous étions jeunes! J’ai donc retrouvé ce jeu avec joie et, voyant mon enthousiasme, fiston a eu la piqûre lui aussi! En prime, c’est parfait pour le faire pratiquer à compter pour faire avancer ses pions! La nouvelle version a des glissades qui rendent le jeu un peu plus drôle qu’avant. Pour 2 à 4 joueurs de 3 ans et plus. Personnellement ça commence à être plaisant vers 4-5 ans puisqu’ils peuvent compter seuls.

Mon chum est revenu plus tard dans la semaine avec un autre Troubles, version Détestable Moi, et ça a vraiment moins pogné. Outre le fait que les pions sont des minions, on a tous les deux préféré la version originale du jeu.

Guess who?

Retrouver le plaisir de jouer | Maman, boulot, dodo
Crédit : Julie Rochon

On a vraiment été rétro dans l’achat de nos jeux en renouant avec le fameux Guess who! Moi je trippais comme une folle quand mon chum est revenu du magasin avec ça. Mais je dois avouer que fiston est un peu trop jeune pour bien comprendre. Puisqu’il ne sait pas encore lire, il ne peut pas nommer le personnage qu’il croit que j’ai alors ça le frustre.

Le jeu est pour 2 joueurs de 6 ans et plus alors peut-être qu’avec la pratique (ou l’âge), ça viendra.

Un jeu de mémoire

Retrouver le plaisir de jouer | Maman,boulot, dodo
Crédit : Julie Rochon

Ici on a le jeu de mémoire de Yaya et Zouk, des personnages que fiston regardait à la télé quand il était  un peu plus jeune. Il y a 3 types de modèles de cartons rigides. On fait donc 3 parties chaque fois qu’on ouvre la boîte. Ce jeu est pas mal winner chez nous et peut se jouer autant à 2 que seul, à partir de 3 ans.

Des casse-têtes

Retrouver le plaisir de jouer | Maman, boulot, dodo
Crédit : Julie Rochon

Ici on a un enfant qui trippe vraiment sur les casse-têtes. Autant il est impatient en temps normal, autant lorsqu’il se retrouve devant un casse-tête il devient sérieux, concentré et minutieux. La preuve, il fait même des 300 morceaux et il n’a pas encore 5 ans! Je n’ai jamais eu de patience pour ça, ma mère n’en reviendrait pas de voir que je passe des heures à en faire avec mon garçon!

Ici on adore les Ravensburger parce qu’ils sont solides, les images sont belles et les morceaux ne s’affadissent pas avec le temps. On en a de toutes les tailles, avec tous les personnages qu’on adore.

Et chez vous, à quoi jouez-vous en famille?

 

Julie Rochon

La fille derrière la création de Maman, boulot, dodo, c’est moi. Écrire est la chose que j’aime le plus au monde, après ma famille bien entendu. Ce blogue est projet inespéré dans ma vie et j’y laisse mes états d’âmes, coups de cœur et coups de gueule concernant la famille, mon rôle de maman, la vie professionnelle et bien plus encore. Je suis aussi rédactrice Web à Julie Rochon | Rédaction et réseaux sociaux.

Les derniers articles par Julie Rochon (tout voir)

(Visited 48 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire